A propos

J’ai crée l’EIRL BDPNL en Décembre 2017, après une formation professionnelle à la Fonderie de l’image de Bagnolet à l’issue de laquelle j’ai obtenu le diplôme d’intégrateur multimédias. J’ai ainsi approfondi mes connaissances en html, css, php et javascript…

J’ai travaillé pendant plus de 25 ans dans l’imprimerie, notamment comme conducteur de machine offset. Ayant exercé sur la plupart des machines de façonnage : massicot, assembleuse, encarteuse ou colleuse en dos carré, je connais parfaitement la chaine de fabrication du livre.

Depuis longtemps, je m’intéresse au graphisme avec un intérêt particulier pour les logos et le lettrage. J’ai beaucoup « travaillé » pour des associations et groupes de musiques issus du rock alternatif en créant des affiches et des pochettes de disque. J’ai aussi conçu plusieurs livres pour des petites maisons d’éditions. En 2017 j’étais infographiste au sein d’une industrie de banlieue Parisienne avant de rejoindre la région Bordelaise.

Aujourd’hui, je mets cette expérience à votre service en concevant des sites web pour tout support digital (écran, tablette, smartphone) et pour tout type de publications imprimées.


Jamais dans la tendance… mais toujours dans la bonne direction

Comme vous je pense, je ne suis pas un adepte de la pub qui essaye aujourd’hui de façon constante, de s’imposer à nous. Le principe de saturer le consommateur de messages simplistes me laisse assez perplexe. Est-ce qu’en assommant les gens de publicité le message sera mieux reçu ? Je n’en suis pas certain même si les budgets pub qui continuent de grossir, semblent démontrer le contraire…
Je conçois plutôt la communication comme un moyen d’informer au mieux et de révéler votre savoir faire. Que vous soyez une association ou une entreprise, il s’agit pour moi de déterminer le message qui vous correspondra le mieux et de mettre en avant votre spécificité.

Flyer A6 bdpnl Verso
Flyer A6 bdpnl Verso

J’essaye aussi de me démarquer des modes et tendances. Si on observe un peu ce qui se fait dans le graphisme aujourd’hui, on retrouve très souvent les mêmes éléments, les mêmes couleurs, les mêmes effets, les mêmes fontes (sans empattements – type « avenir »), les mêmes ambiances. Pris séparément ces éléments peuvent être intéressants mais à force de réutilisation, ils créent un appauvrissement, une uniformisation généralisée.

Affirmer son identité, sa spécificité… et ne pas céder à l’uniformisation, c’est le préalable pour une bonne communication.